Visiter

L’oratoire appelé aussi Auditorium, salle aux dimensions plus petites, dont les colonnes et les chapiteaux enclavés gardent toute leur élégance. Au début 1975, cette salle fut transformée en chapelle. Aux murs, sont dressés deux magnifiques pierres tombales, l’une du XIVe siècle, l’autre du XVIIIème siècle…

Dans cette pièce, le père responsable des travaux, le céllerier, réunissait chaque matin les responsables des chantiers pour leur communiquer les consignes de travail de la journée. C’était le seul endroit où, pour les nécessités de la vie commune, pouvaient s’établir des conversations utilitaires entre les moines et le Prieur. Partout ailleurs devait régner le silence absolu. L’organisation de la journée est régie avec une grande précision par le chapitre 48 de la règle de Saint-Benoît. Le caractère primitif de la construction a été sensiblement modifiés vers 1550. Le long des murs ont été replacés en vis-à-vis les deux seules dalles tumulaires intactes d’abbé de Vaucelles. Les stalles proviennent de l’abbaye cistercienne de Loos (aujourd’hui centre de détention), du monastère des Bernardines d’Esquermes qui en avaient hérité après la Révolution.

Oratoire2